Pourquoi le CBD est-il si cher ?

Depuis quelques années maintenant, le cannabidiol devient un produit très répandu. Plusieurs études ont d’ailleurs démontré ses nombreux bienfaits qu’il n’a pas arrêté de gagner de terrain auprès des consommateurs. Toutefois, les prix des produits en CBD ne sont pas donnés à tout le monde. Pourquoi est-ce qu’ils sont si chers ?

Un coût de culture plus élevé

Le plus souvent, pour assurer la qualité du CBD, les meilleurs producteurs utilisent uniquement des chanvres bio pour fabriquer leurs produits. Mais ce n’est pas uniquement la culture qui est importante. La météo, la qualité du sol, l’eau, la température, etc. influencent également la qualité du CBD.

La culture de souches de cannabis est très complexe. Elle a besoin d’un certain type de sol, les chanvres ne sont pas très favorables à une température trop sèche ni trop humide. Ses cultivateurs doivent alors faire beaucoup d’effort pour assurer sa viabilité. Certains producteurs enclins à utiliser la technologie optent même pour la culture sous lumière. Même si ce type de culture est plus répandu au niveau industriel, il réclame beaucoup d’effort donc, il influe également le prix du CBD.

Un produit réclamant beaucoup de main-d’œuvre

Tout comme la culture de pomme ou d’organes, celle du cannabis nécessite autant de main-d’œuvre. Leur coût représente d’ailleurs 30 % du coût total de la production de CBD.

  • En effet, pour prendre soin du sol, pour planter, pour irriguer et pour tailler les chanvres, les producteurs ont besoin de main d’œuvre.
  • Mais leur travail ne s’arrête pas là, ils interviennent également lors du cueillage des plantes ou encore lors de leur préparation avant l’extraction. Ce n’est pas pour rien s’il représente presque un tiers du coût de production.
A lire également  Les diverses sortes de la CBD

Une extraction coûteuse en fonction de la méthode choisie

L’extraction du cannabis pour obtenir le CBD est un travail fastidieux. Il nécessite avant tout une très grande main-d’œuvre, mais en plus, elle ne peut être confiée à des débutants. Les producteurs doivent faire appel à des mains-d’œuvre expertes ayant déjà une certaine expérience. Le coût diffère également en fonction du type d’extraction utilisé. L’extraction par CO2 coûte plus cher que l’extraction par huile.

Par ailleurs, le choix de procédé d’extraction assure la qualité du CBD. Si le producteur veut offrir des produits de qualité, il investit dans une extraction plus coûteuse.

Des frais à payer au niveau juridique

Non seulement la production de CBD est très coûteuse, mais en plus, elle doit se soumettre à des procédures juridiques. En effet, pour pouvoir vendre les produits, le producteur doit avoir une licence. Or l’octroi de ces licences d’exploitation est une autre paire de manches que ce soit au niveau financier qu’au niveau de la complexité.

Pour pouvoir se présenter en toute légalité sur le marché, le producteur doit payer des frais juridiques. Pour respecter la valeur éthique, car le CBD n’est pas un produit qui fait l’unanimité, les frais à payer sont parfois très salés.

D’autres frais à ajouter avant qu’il arrive sur le marché

En fonction du pays d’origine du CBD, le producteur peut avoir besoin de l’exporter. Parfois, c’est la boutique vendeuse qui fait de l’importation. Les frais liés à ces opérations représentent un grand investissement à imputer dans le prix de vente. D’ailleurs, avant d’être mis sur le marché, le CBD passe par un test de sûreté et un contrôle de sécurité. Comme il s’agit d’un produit lié à la santé, les producteurs ne peuvent pas s’y soustraire. Et enfin pour pouvoir vendre le CBD, les vendeurs ont besoin de le positionner sur le marché. Les vendeurs ont besoin de mettre en place une stratégie marketing pour avoir la première place auprès des consommateurs.

A lire également  Cristaux CBD : découvrez tout sur les cristaux CBD !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*