Le cannabis : qu’en est-il du dosage prescrit dans les médicaments ?

Le cannabis : qu’en est-il du dosage prescrit dans les médicaments ?

S’il existe un domaine de la pratique médicale concernant les cannabinoïdes qui suscite le plus de doutes tant pour les cliniciens que pour les patients et leurs familles, c’est au niveau de la posologie du cannabis administré dans les médicaments. Normalement, la quantité à introduire dans les médicaments est calculée sur la base du poids du patient.

La posologie pour le THC dans le cannabis médical

Depuis que les premiers essais avec le THC (tétrahydrocannabinol) ont été réalisés sur des humains, la grande majorité des études réalisées, il est possible d’utiliser des doses de cannabinoïdes parfaitement quantifiées. La formulation pharmaceutique de la molécule de THC s’appelle Dronabinol et elle est commercialisée sous le nom de Marinol. Les doses initiales utilisées dans ces études vont généralement de 2,5 mg à 10 mg (parfois jusqu’à 20 mg) de THC par dose, en fonction de l’objectif de la recherche. La dose de 2,5 mg est normalement utilisée chez les personnes âgées et les enfants bien que, chose surprenante, les enfants ont une plus grande tolérance aux effets psychoactifs du cannabis que les adultes. Cela peut s’expliquer par la plus faible densité de récepteurs CB1 dans les cerveaux immatures par rapport aux cerveaux adultes. Attention, l’utilisation de la posologie donnée dans cet article est strictement réservée aux scientifiques dans le cadre de leur recherche.

Comment les scientifiques calculent la dose réelle à introduire dans les médicaments ?

Les facteurs suivants sont généralement pris en compte pour calculer la dose réelle:

  • Dans le cas d’enfants en âge pédiatrique, la quantité maximale ou minimale (normalement exprimée en milligrammes) à administrer par kilo de poids corporel, soit dans chaque dose individuelle (mg / kg / dose), soit sur une période de 24 heures (mg / kg). / kg / jour);
  • Dans le cas des adultes, la dose standardisée pour un patient pesant 70 kg (elle peut varier légèrement en fonction du poids réel de l’individu ou du schéma posologique; par exemple, l’ibuprofène peut être administré à raison de 400 mg toutes les 8h ou de 600 mg toutes les 12h, en donnant une dose quotidienne totale de 1200 mg dans les deux cas.

Le cannabis utilisé à des fins médicales

Les utilisations les plus courantes du cannabis à des fins médicales sont notamment les suivantes: douleur, nausée et vomissements dus à une chimiothérapie (traitements du cancer) à long terme, ainsi que pour traiter les spasmes musculaires douloureux. Cependant, il existe plusieurs conditions médicales pour lesquelles les patients peuvent utiliser ce composant à des fins médicales, lesquelles peuvent varier en fonction de la loi en vigueur:

  • La sclérose latérale amyotrophique
  • Le Cancer
  • Le Glaucome
  • Le VIH / SIDA
  • La maladie de Huntington

Bien que le cannabis (marijuana) reste une substance contrôlée, la recherche a abouti à la mise au point et à la commercialisation de médicaments qui sont des produits de synthèse cannabinoïdes délivrés sur ordonnance.