Comment doser le cannabis sous ses différentes formes ?

Comment doser le cannabis sous ses différentes formes ?

Le dosage dépend beaucoup des différentes formes de cannabis et des nombreuses manières de le consommer. Savoir quelle est la bonne dose de cannabis à des fins médicales ou récréatives n’est pas toujours facile. Les variétés de cannabis peuvent varier considérablement en ce qui concerne le profil des cannabinoïdes et des terpènes, ce qui peut rendre une variété beaucoup plus puissante qu’une autre. En outre, il existe de nombreuses méthodes de consommation, telles que fumer des têtes sèches ou administrer du cannabis sous forme d’huiles, de crèmes topiques ou de produits comestibles.

Savoir sa propre limite

Un autre facteur en ce qui concerne le dosage du cannabis est que tout le monde n’a pas la même tolérance. Tandis qu’un utilisateur de cannabis chevronné peut être mieux en mesure de gérer une dose élevée, le même dosage peut être trop pour quelqu’un d’autre. À cause de cela, trouver la bonne dose de cannabis est très individuel. Considérez les doses ci-dessous comme des points de départ généraux, à partir desquels vous pourrez ajuster ultérieurement votre consommation en fonction de vos besoins et de vos désirs.

  • Les herbes sèches : Posologie typique : 0,25 à 0,5 g de bourgeon séché : Une dose de départ pour fumer ou vaporiser les fleurs séchées (bourgeons) est d’environ 0,25 à 0,5 gramme. Un demi-gramme de bourgeon sec est une quantité commune trouvée dans la plupart des joints prélaminés. Si vous essayez une nouvelle souche, commencer avec 0,25 gramme de bourgeon peut être une bonne quantité pour en mesurer la puissance et les effets. Si vous trouvez cela trop fort ou pas assez fort, vous pouvez toujours ajuster en fonction de vos préférences.
  • Extraits d’huile de CBEM de chanvre : Posologie typique : 10 mg de CBD : Une dose typique pour un extrait d’huile de CBD oral à base de chanvre commence à 10 mg, mais cela varie en fonction de vos propres besoins. Certaines conditions de santé peuvent nécessiter une dose beaucoup plus élevée. Les produits à base d’huile de CBD disponibles sur le marché aujourd’hui varient considérablement. Les huiles CBD sont bien adaptées au microdosage. Vous pouvez prendre 2,5 à 5 mg de CBD avec chaque dose, plusieurs fois par jour.

Ce qu’on doit savoir sur les produits alimentaires CBD

Lorsque vous consommez des produits alimentaires, il est important de comprendre que le métabolisme des composés actifs peut prendre un certain temps. D’autres méthodes de consommation telles que le fumage ou le vapotage ont un effet immédiat, mais les produits comestibles peuvent prendre jusqu’à deux heures avant que leurs effets ne commencent à apparaître. Pour cette raison, il n’est pas recommandé d’augmenter votre dose avant que deux heures complètes se soient écoulées. Bien qu’il ne soit pas possible de faire une surdose fatale de cannabis, il peut être très facile d’en abuser avec des produits alimentaires et de vivre un « voyage » désagréable. Prendre le temps est la voie à suivre, pour les novices et les utilisateurs expérimentés.

Fumer ou vaporiser les têtes séchées présente l’avantage d’effets quasi immédiats

Pour les utilisateurs novices, prendre quelques coups d’une ou deux inhalations d’un vaporisateur est tout ce qui est nécessaire pour atteindre un niveau suffisamment élevé. Les utilisateurs plus expérimentés peuvent avoir besoin de plus pour obtenir le même effet. Sachez que les vaporisateurs peuvent varier en fonction de la capacité de leur chambre, ce qui rend difficile la détermination d’une taille moyenne pour les nombreux modèles disponibles.