CBD : découvrez quelques trucs et astuces sur les méthodes de préparation du cannabis

Avez-vous déjà fait de la cuisine à base de cannabis ? C’est une activité très plaisante, principalement lorsqu’il est l’heure de déguster les délicieux plats que vous avez mijotés. Contrairement à ce que pourraient penser certains, cuisiner avec du cannabis n’est pas vraiment compliqué. Seulement qu’il y a quelques exigences à respecter dans les étapes de cuisson des recettes afin d’obtenir des effets convenables. Dans cet article, vous découvrirez quelques subtilités de la cuisine cannabique.

Pourquoi consommer de la cuisine cannabique ?

Il n’y a aucune contre-indication par rapport à la consommation du cannabis. Cela n’engendre d’ailleurs pas d’effets psychoactifs comme le véhiculent certaines idées reçues. En effet, le cannabinoïde qui est à la base des effets psychotropes, le THC, est présent en de faibles proportions dans les fleurs crues de cannabis. Le taux de THCA quant à lui y est assez élevé. Ce format acide du THC soumis à la chaleur (combustion, cuisson, vaporisation) se transforme en THC. En outre, l’ingestion du cannabis cru n’aura d’effet qu’à partir de l’instant où le THC parvient au sang. Or, les résidus des aliments tels que les fleurs crues de cannabis ne peuvent pas être transférés du système digestif humain vers le sang. Ils sont expulsés une fois la digestion terminée. Pour profiter au mieux des cannabinoïdes, l’idéal est donc de cuire les fleurs de cannabis afin d’obtenir une infusion des cannabinoïdes. En termes plus simples, l’ingestion d’une recette à base de cannabis permet d’absorber jusqu’à 90% des cannabinoïdes.

A lire également  Découvrez le meilleur spray anti-THC : THC Protect

Quelles sont les méthodes de préparation du cannabis ?

La cuisson du cannabis nécessite le respect de certaines étapes préalables. Sans quoi, il n’est pas possible d’obtenir les effets désirés. Avant toute chose, il faudrait que vous connaissiez la variété de graine dont vous allez vous servir ainsi que le taux de THC contenu dans la mesure prise. Les cannabinoïdes étant uniquement liposolubles, leur extraction n’est possible qu’avec certaines recettes spécifiques que vous devez donc prendre le soin de bien choisir. Celle-ci doit en effet intégrer une version cannabique du beurre, de l’huile, du lait ou de toute autre matière grasse. C’est la raison pour laquelle ce sont en général les recettes de pâtisserie et de gâteaux qui sont plus utilisées pour l’intégration du cannabis à la cuisine.

Le principe ici est d’effectuer un mélange de cannabis et de substances grasses. Pour libérer les cannabinoïdes et les fusionner avec la graisse, ce mélange doit être chauffé petit à petit. Le mélange obtenu à la fin du chauffage devra par la suite être filtré dans le but d’éliminer toutes les matières végétales. Notez que la décarboxylation est une autre méthode permettant d’exploiter intégralement les cannabinoïdes.

Comment élaborer des recettes de cuisine cannabiques ?

L’élaboration de recettes de cuisine à base de cannabis requiert la détention de certaines connaissances élémentaires en rapport avec la cuisine cannabique. En fait, l’intégration des infusions cannabiques aux mets peut se faire de diverses manières. Vous pouvez ainsi concocter des recettes de beurre de cannabis, de sauce tomate au cannabis et même de liqueurs au cannabis. Pas de panique surtout ! Vous pouvez aisément intégrer le cannabis à n’importe quel mets si vous connaissez les étapes et les méthodes requises pour cela. Lorsque vous débutez dans la cuisine cannabique, l’idéal est donc de rechercher sur des blogs spécialisés des recettes de cuisine à base de cannabis. Vous y trouverez principalement des menus complets et moult recettes de pâtisserie en tout genre.

A lire également  Les 4 pays les plus gros consommateurs de cannabis

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*