Le cannabis : ses bienfaits et ses effets néfastes

Le cannabis : ses bienfaits et ses effets néfastes

Dans certains pays, l’utilisation médicale du cannabis est une réalité. En France, sa prescription reste exceptionnelle parce qu’il fait partie de la drogue. Après des recherches scientifiques, le cannabis possède de nombreuses vertus dans plusieurs domaines comme la médecine, le textile, la cosmétique, et autre. Mais l’abus de son utilisation pour certains individus entraîne également des effets néfastes sur sa santé physique et psychique.

Les différents modes de consommation

Autrefois, le cannabis est utilisé comme plante médicinale. Vue sa prohibition, les chercheurs n’arrivent pas à finir complètement ses recherches approfondies. Sur le marché, on peut trouver les produits à base de cannabis sous différentes présentations telle que la forme d’herbe qui est séchée et finement hachée, la forme de résine et la forme d’huile. Pour cela, le cannabis peut se consommer soit par inhalation, soit par ingestion.  Mais dans la majorité des cas, il est consommé par inhalation sous forme de joint. Il peut être aussi inhalé à l’aide d’une pipe. Sachez que le cannabis peut être aussi consommé sous forme d’infusion dans un verre de lait entier. Le principal composant du cannabis est liposoluble. Une autre méthode existe, certains consommateurs laissent son cannabis macéré dans l’alcool comme le whisky. Plus la macération est longue, plus le taux de cannabinoides est élevé. Et d’autres l’ingurgitent sous forme de gâteaux appelés space cake.

Ses vertus médicales

Lorsque nous voyons le terme cannabis, nous avons l’habitude de penser à la drogue et aux différentes sanctions. Cependant, il dispose quelques vertus médicales. De nombreuses études scientifiques ont montré que le cannabis possède certaines propriétés comme :

  • Les propriétés antalgiques et anti-inflammatoires: soulagent les douleurs rebelles et chroniques,
  • Les propriétés antispasmodiques : destinées pour les spasmes liés à une sclérose en plaques, les personnes épileptiques, et autres.
  • Les propriétés anti vomitives : pour les patients qui souffrent du cancer et qui ont besoin d’une chimiothérapie. Cette dernière a des effets secondaires comme la nausée et le vomissement.
  • Une propriété stimulante d’appétit pour les personnes atteintes du SIDA, d’une maladie d’Alzheimer, et autres.
  • Une propriété qui améliore le sommeil.
  • Le traitement de constriction bronchique chez un asthmatique.
  • Et autres.

Les effets secondaires

Etant une drogue, le cannabis entraîne également des effets néfastes. Le degré des effets secondaires dépend du consommateur et de la quantité qu’il absorbe. Sur le plan physique, la consommation du cannabis peut provoquer une sécheresse buccale parce qu’il y aura une baisse de la salivation. Il engendre aussi un gonflement des vaisseaux sanguins et cela peut aller jusqu’à l’augmentation du rythme cardiaque. Sa consommation entraîne également la diminution du taux de sucre dans le sang. Il est bien de savoir que le joint a un effet nocif pour  les poumons.  Sur le plan psychologique, la prise régulière du cannabis provoque une dépendance, et cela aggrave les diverses conséquences avancées. Son preneur risque une réduction de concentration et de mémoire, une perte de motivation à l’école ou au travail. Le sujet peut souffrir de dépression, car il est souvent inquiet et en panique.