Huile de CBD : description et vente

Il est important de savoir que le Cannabidiol ou CBD est un cannabinoïde qui se trouve dans la plante du cannabis. Notons qu’en 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé a retiré la molécule CBD dans les produits stupéfiants parce qu’il n’est pas psychoactif. Selon plusieurs scientifiques, le Cannabidiol dispose de nombreuses vertus pour soigner certaines maladies. C’est pour cela qu’il a conquis plusieurs pays européens dont la France.

Description du produit

L’huile de CBD est considérée comme étant l’essence même de la molécule tirée de la plante de chanvre à haute teneur en cannabidiol. Sachez que pour avoir une huile de CBD, il faut la mélanger avec d’autres huiles végétales comme l’olive, le coco et autres ainsi que des terpènes pour affiner le goût. En général, le taux de CBD peut varier selon les méthodes d’extraction et les types de cannabis. Pour y remédier, de nombreux pays ont mis en place le taux de concentrations acceptées sur le marché, dont 2 à 10% pour le CBD c’est-à-dire que le flacon de 10 ml comporte en principe 10% de CBD et inférieurs à 0.2% pour le THC. Donc avant sa mise en vente et surtout pour garantir la qualité, le produit est testé et analysé dans un laboratoire spécialisé afin de connaitre son adéquation microbiologique et son ratio de cannabidinoïdes. Elle est aussi certifiée bio afin d’assurer aux utilisateurs que la culture est sans engrais chimique ni pesticide.

La vente de l’huile de CBD est-elle autorisée en France ?

Dans l’objectif de réglementer et de clarifier le vrai statut des substances comportant du CBD sur le marché, le Gouvernement français par le biais de la Mission Interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives a adopté un cadre légal concernant ces types de produits le 11 juin 2018. La loi dispose que seuls les produits à base de CBD qui affichent un taux de THC inférieur à 0.2 % peuvent être vendus et consommés parce que le THC est strictement interdit en France. Il s’agit d’une condition fondamentale à se conformer pour rendre légales la vente et la consommation de l’huile de CBD dans l’hexagone. Toutefois, le débat sur le sujet fait encore couler beaucoup d’encre, car la législation est très vague et ne cesse toujours d’évoluer. Donc, une autorisation de votre médecin est requise si vous avez besoin de l’huile à forte concentration de CBD.

Les modes de consommation les plus pratiqués

D’une manière générale, de nombreuses méthodes peuvent être utilisées par les consommateurs pour faciliter la prise de l’huile de CBD. Il y a par exemple :

  • La consommation par voie orale : pour ce faire, il est conseillé de la mélanger avec d’autre aliment ou liquide afin d’adoucir l’intensité du goût ;
  • La consommation par voie sublinguale : c’est le fait de déposer les doses prescrites, 2 gouttes avec une fréquence de 3 fois par jour, sous la langue. Il s’agit de l’une des méthodes les plus recommandées grâce à sa précision et simplicité ;
  • La technique de vapotage : c’est le fait de prendre l’huile de CBD avec un appareil par exemple avec la cigarette électronique.

Notons que vous allez ressentir immédiatement ses effets après seulement dix minutes de prise. Ce produit est interdit pour les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes.