Quelle est la composition du CBD ?

Le CBD contient à 99 % de cannabinoïdes. La méthode d’extraction et de raffinement peut avoir éliminé certains composants et ainsi changer la composition de base. Dans tous les cas, il faut une teneur de 70 à 90 % de CBD pour qu’on puisse classer un produit dans la catégorie « CBD ».

La composition de l’huile de CBD

On trouve des terpènes, du THC, des phénols, des acides aminés et d’autres éléments dans l’huile de CBD. Le cannabis et le chanvre sont les principales plantes utilisées pour l’extraction de ce cannabidiol. Il est classé dans la famille des tétrahydrocannabinols ou du THC parce qu’il en contient. Mais la dose de THC est si faible qu’il devient un produit thérapeutique et non un stupéfiant. Et ce, même s’il est considéré comme tel lorsque la consommation régulière dépasse la dose recommandée.

L’huile de CBD comprend (ou peut comprendre) :

  • des terpènes naturels : des hydrocarbures insaturés provenant du chanvre,
  • de l’huile de chanvre : contenue dans ses graines,
  • du CBD : en différente proportion selon la méthode d’extraction (entre 5 et 20 %) ;
  • de l’Oméga-3 ;
  • de l’Oméga-6 ;
  • de la vitamine E.

Les composants du CBD

Le CBD est déjà un élément de composition dans les produits CBD. En tant que cannabinoïde, il contient du cannabidiol. Il est même le cannabidiol : « C » anna « B » i « D » iol. Sa composition peut différer selon le type de traitement et le mode de raffinement utilisé. De même, l’huile de CBD en contient plus que la poudre de CBD ou les autres formats disponibles sur le marché.

La qualité d’un produit CBD dépend pourtant de la teneur en CBD de celui-ci. Les produits cosmétiques à base CBD en contiennent en très faible proportion, par exemple. Lorsqu’il est extrait avec de l’huile, sa qualité gustative est bien meilleure. Les teneurs en CBD : différentes compositions possibles

Le CBD peut être à 25, 30 ou 40 % dans un produit. À rappeler que cela dépend du mode d’extraction et de l’utilisation future de ce dernier. C’est la proportion de terpènes qui varie. Ce sont des huiles aromatiques. Elles produisent ainsi le goût et la couleur qui différencient un CBD d’un autre.

Dans le CBD donc, vous trouverez du myrcène. Il est à l’origine de l’odeur citronnée ou boisée type eucalyptus du CBD. Le limonène apporte un parfum de fruit et d’agrumes tandis que le caryophyllène est un peu plus épicée. On dirait un produit poivré ou plus doux type cannelle. Si le terpinolène rappelle l’essence boisée encore, le pinène semble provenir des orangers ou d’autres conifères.

La molécule de CBD

La loi indique qu’il est totalement légal de consommer du CBD si celui a été extrait d’une plante certifiée. Le Parlement européen permet une libre circulation du CBD parce qu’il peut être produit sur le territoire européen et y être consommé. Mais il en a fixé les limites. L’OMS le classe parmi les substances nocives lorsqu’il est sous forme commerciale.

Le taux de THC dans le CBD doit ainsi être de 0,2 %, et au plus à 0,3 %. Tous les produits dérivés doivent respecter cela. La molécule de CBD étant déjà utilisée dans la fabrication de plusieurs médicaments, elle est totalement consommable. Ce taux est variable selon le type de produit et les pays. Il est par exemple de 0,2 % en Allemagne alors qu’en Suisse, il peut être de 1 %.

Le CBD ne sert cependant que de complément alimentaire et n’est pas encore considéré comme un vrai médicament. Un médecin peut le prescrire à titre de recommandation thérapeutique et non de médication.